La Caisse des Français de l'Etranger : 3 bonnes raisons d'y souscrire pour un tour du monde ou un voyage longue durée
Voyage expérience

3 raisons de souscrire à La Caisse des Français de l’Étranger (CFE) pour votre tour du monde

Partager l'article
  • 17
  • 1
  •  
  •  
    18
    Partages

Tour du monde ou voyage au long cours quel qu’il soit, vous devez être bien assuré pour votre santé et vos frais médicaux à l’étranger. La caisse des Français de l’Étranger (CFE) peut constituer une solution en complément ou en remplacement d’une assurance spécifique qui couvre vos dépenses de santé à l’étranger.

En effet, vous n’aurez peut-être plus de droits à la sécurité sociale française ou de manière limitée et complexe à mettre en œuvre.

Pour savoir quels sont vos droits à l’assurance maladie en France dans le cadre d’un long voyage, je vous renvoie à l’article dédié à cet aspect.

Aujourd’hui, voici un article que j’aurais bien aimé trouver sur internet au moment où je faisais mes recherches avant de partir pour un an. Je ne voyais pas l‘intérêt de cette CFE par rapport aux assurances voyage qui prennent en charge les frais médicaux à l’étranger. Aussi, cotiser à cette caisse me semblait beaucoup trop cher par rapport à ce qu’elle prenait en charge.

Cet avis ne reflétait que mon ignorance par rapport à la réalité de ce qu’offre la CFE et à ce qui en fait une solution adaptée à certaines situations.

Sur son site internet, la CFE s’adresse aux expatriés. En tant que voyageur au long cours, je sais qu’on ne se considère pas forcément comme un expatrié dans la mesure où on n’a pas l’intention de s’installer à l’étranger (où on n’a d’ailleurs pas d’adresse fixe) et que l’objectif est de rentrer en France à terme. Toutefois, quitter la France pour plus de 6 mois fait de vous un expat, que vous vous considériez comme tel, ou pas. La CFE peut donc vous couvrir.

Quel intérêt de souscrire à la Caisse des Français de l’Étranger pour votre tour du monde ou votre voyage longue durée ?

Voici, selon moi, les 3 raisons qui feront pencher la balance en sa faveur.

1. Être assuré pour ses frais médicaux à l’étranger, même en cas de maladie préexistante

À ma connaissance, aucune assurance voyage ne prend en charge les frais médicaux liés à des maladies préexistantes. Je m’adresse bien entendu aux voyageurs français. Ça existe au Québec, mais le système de santé étant bien différent du nôtre outre-Atlantique, les assurances privées proposent d’autres contrats auxquels nous n’avons pas accès.

La Caisse des Français de l’Étranger (CFE), elle, les prend en charge en sa qualité d’organisme de sécurité sociale. Pas de questionnaire de santé ou de délai de carence pour être admis et bénéficier de ses remboursements.

La Caisse des Français de l’étranger (CFE) est une caisse de Sécurité sociale à adhésion volontaire régie le Livre 7, titre 6 du code de la Sécurité Sociale.

Sa mission d’origine est d’assurer aux salariés Français expatriés une continuité de leur couverture sociale avec la France. Elle propose de couvrir trois risques pendant leur expatriation : maladie – maternité – invalidité, accidents du travail et maladies professionnelles, vieillesse. Son adhésion est ouverte à tous les expatriés : salariés, travailleurs indépendants, personnes sans activités, étudiants, retraités. C’est une caisse dont les adhérents sont volontaires et non captifs. Elle a une obligation d’équilibre, ses ressources reposent uniquement sur les cotisations de ses adhérents, et elle est en concurrence avec d’autres assurances du secteur privé.

Wikipedia

Qu’est-ce qu’une maladie préexistante ?

Si vous avez du diabète ou si vous faites de l’hypertension par exemple, toute consultation qui serait liée à l’une de ces maladies est considérée comme une consultation pour une pathologie préexistante au voyage et ne sera donc pas prise en charge par votre assurance voyage (valable chez tous les assureurs Chapka, AVI, ACS, April etc…) même si vous avez un besoin urgent d’être soigné.

C’est valable pour toute maladie ou blessure non consolidée pour laquelle vous avez fait l’objet d’une consultation ou pour laquelle vous avez présenté des symptômes dans les 6 derniers mois avant le voyage, voire plus (chaque assureur ayant ses propres critères sur le sujet, il faut bien lire les conditions générales et vous les faire expliquer par un conseiller).

Au moment où j’écris cet article, la seule solution pour bénéficier d’une prise en charge de vos frais médicaux dans le cadre d’une maladie préexistante est donc bien d’adhérer à la CFE.

La Caisse des Français de l'Etranger : quel intérêt pour les voyageurs au long cours ?
Retrouvez l’article plus tard en l’épinglant sur Pinterest !

Compléter la CFE avec une complémentaire santé

Comme la sécurité sociale en France, la CFE ne rembourse qu’une part de la consultation sur la base des tarifs en vigueur en France. Il vous faut donc impérativement compléter l’adhésion à la CFE par la souscription à une complémentaire santé, dite aussi « complémentaire CFE ».

La CFE a noué un certain nombre de partenariats afin de vous faciliter la tâche dans la gestion de vos remboursements.

Le tarif est fonction de votre âge, du nombre de personnes à assurer et de la destination.

Les remboursements de la CFE peuvent également être complétés par une assurance voyage classique qui propose des contrats adaptés. Attention toutefois, compléter avec une assurance voyage ne vous permettra d’avoir le complément de remboursement QUE pour les maladies inopinées et NON pour les maladies préexistantes.

Pour les maladies préexistantes, la « complémentaire CFE » doit être choisie avec soin.

2. Bénéficier d’une sécurité sociale au retour en France sans délai de carence

La CFE vous permet d’être assuré à votre retour en France sans délai de carence.

En effet, si vous n’avez ni travail, ni indemnités chômage au retour, vous ne pourrez vous réaffilier à la sécurité sociale française qu’après un délai de 3 mois (tout le détail de vos droits dans cet article).

En fonction de votre situation personnelle et familiale et des éléments à votre connaissance avant le départ, vous avez donc peut-être tout intérêt à souscrire à la CFE afin d’être assuré dès que vous remettez un pied sur le sol français.

Si vous n’avez pas pris la CFE et que vous avez 3 mois de carence au retour avant de bénéficier d’une protection sociale, des contrats d’assurance privée peuvent vous couvrir moyennant finances. Exemple avec le contrat Chapka Tempo France (attention, prise en charge des maladies inopinées uniquement).

3. Une santé prise en charge en dehors des maladies inopinées, utile pour les très longs voyages

Agissant comme la sécurité sociale, vous pouvez faire intervenir la CFE pendant votre voyage pour n’importe quel type de soins habituellement pris en charge par la Sécurité sociale française.

Besoin d’un détartrage ? D’un contrôle de la vue et de nouvelles lunettes ? De séances de kiné pour une pathologie qui revient de temps en temps lors des changements de temps ? Une grossesse ?

Tout est pris en charge par la CFE dans les mêmes conditions que si vous résidiez toujours en France.

Vous allez me dire. Pas besoin ! Je pars 6 mois, un an, j’ai fait un check-up complet avant le départ, tout va bien ! Je peux me passer d’un contrôle semestriel chez le dentiste ou de renouveler mes optiques.

OK. Pour un an, ça se défend. Mais, qu’en est-il pour les voyageurs de très longue durée ? Certains partent 5 ans, 10 ans, toute une vie !

Si vous envisagez de voyager sur une très longue durée, vous serez certainement heureux de pouvoir bénéficier d’une prise en charge, et pas seulement en cas d’urgence.

D’autant plus que la majorité des assurances voyage fixent des durées assez limitées pour leurs contrats (2 ans maximum chez Chapka, 12 mois chez AVI, etc.). Et chaque souscription fait l’objet d’un questionnaire de santé avec de multiples exclusions possibles à la clé…

De plus, si vous partez sur une très longue durée, il est également plus que probable que vous vous retrouviez également dans la situation n°2 lors de votre retour en France avec un délai de carence. Double raison alors de choisir la CFE.

La Caisse des Français de l'Etranger : 3 bonnes raisons d'y souscrire pour un tour du monde ou un voyage longue durée
Épinglez-moi sur Pinterest !

À qui s’adresse la CFE et comment souscrire ?

La CFE peut couvrir les tourdumondistes et autres globetrotteurs nomades sans adresse fixe à l’étranger, comme les expatriés. La seule condition est d’avoir quitté le territoire français.

Pas de questionnaire de santé ni de limite d’âge ou de contrainte de durée.

L’adhésion est volontaire et vous pouvez rompre votre contrat à tout moment. Voir ici la procédure de résiliation.

Vous pouvez faire un devis sommaire sur leur site, mais ce dernier ne tiendra pas compte de votre itinérance. Contactez-les pour avoir un devis adapté à votre situation et connaître toutes les procédures dans votre cas précis.

Même chose pour les complémentaires CFE.

Pour les 3 situations exposées ci-dessus, la CFE semble aujourd’hui incontournable. Peut-être les assurances privées proposeront-elles une plus grande diversité d’offres à l’avenir compte tenu du développement du marché du voyage longue durée, d’une population qui a de plus en plus la bougeotte et ce, à tous les âges de la vie.

Si vous avez opté pour la souscription à la CFE pour votre propre voyage, pouvez-vous commenter pour nous indiquer ce que vous en avez pensé ?

Si vous envisagez d’y adhérer, quelles sont vos motivations ?

Répondez en commentaire !


Partager l'article
  • 17
  • 1
  •  
  •  
    18
    Partages
  •  
    18
    Partages
  • 17
  • 1
  •  

2 commentaires

  • Agathe Rocher

    Merci beaucoup pour cette idée, j’avoue être partie en tour du monde en février 2020 et ne pas avoir pensé à cette solution. J’étais assurée avec Chapka et je n’avais pas de maladie préexistante donc… La prochaine fois, pour un long voyage, j’envisagerai sûrement cette option pour plus de sécurité !

    • Carine

      Bonjour Agathe,
      La CFE est plus onéreuse que Chapka, surtout qu’il faut lui ajouter une complémentaire. Mais, dans certains cas, elle est la seule solution pour pouvoir voyager longtemps tout en étant assuré. A voir en fonction de votre situation personnelle. Le tour du monde a été interrompu j’imagine ? Où êtes-vous en ce moment ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.