Dessiner,  Ecrire

5 conseils pour réaliser votre premier carnet de voyage

Partager l'article
  • 59
  • 4
  • 9
  •  
    72
    Partages

Article invité
Aujourd’hui, je vous invite non pas à lire un carnet de voyage comme j’en ai pris l’habitude, mais à créer le vôtre pour immortaliser votre aventure.

Pour cet art que je ne maîtrise pas (mais que j’ai eu souvent envie d’essayer), j’ai fait appel à Laura qui tient un blog dédié aux carnets de voyage. Je lui laisse tout de suite la plume…

Bien le bonjour ! 😊

Je me présente, je suis Laura, du blog Voyages en Pages. Si vous êtes fervent lecteur de la Voyageothèque (ou même si vous passez simplement par là), je pense ne pas me tromper en supposant que vous êtes un voyageur plus ou moins aguerri. Je me permets donc de vous poser cette question : avez-vous déjà pensé à faire un carnet de voyage ? Immortaliser votre aventure autrement que par quelques simples photos au fond de votre téléphone, que vous ne regarderez que rarement ? Garder une trace des meilleurs moments (et des pires galères 😉 ) de votre trip ? J’aimerais vous proposer quelques astuces pour vous lancer, si l’idée vous tente. (Vous pourrez en retrouver beaucoup d’autres sur mon blog Voyages en Pages, ainsi que des conseils dessin, aquarelle, et j’en passe).

Sans plus tarder, laissez-moi vous présenter votre futur compagnon de voyage…

1. Choisir son matériel

« Faire un carnet de voyage, c’est bien joli, mais ma valise est déjà bien remplie ! S’il faut encore s’encombrer d’un bazar indicible pour faire 3 dessins… non merci ! » Eh bien, figurez-vous qu’il suffit de pas grand-chose pour faire un carnet de voyage réussi ! 😊 Nul besoin d’emporter un atelier d’artiste avec soi ! En fait, au fil du temps, j’ai simplifié mon « kit de survie », encore et encore, jusqu’à ce qu’il contienne juste ce dont j’avais envie et besoin, et rien de plus. Voyons ça ensemble, des fois que ça puisse vous inspirer…

Mon petit kit de survie perso

Le choix du carnet

J’opte le plus souvent pour un carnet petit, léger, facile à transporter, et surtout solide. Le but, ça va être de l’emmener partout, donc il va en voir de toutes les couleurs, et il a intérêt à être résistant pour revenir entier !

Pour ce qui est du nombre de pages, tout dépendra du type de voyage, et du temps que je prévois de consacrer à mon carnet… Je compte en général une double page par jour, plus quelques pages supplémentaires. Et si je peux choisir le nombre exact de pages que j’emporte avec moi, c’est parce que je fabrique moi-même mes carnets de voyage ! 😉 Pour la taille, je trouve le A5 ou le A6 idéal. 😊

Creation carnet de voyage

La qualité du papier est aussi un critère important à prendre en compte. J’aime beaucoup utiliser de l’aquarelle dans mes carnets de voyage, du coup j’ai besoin de papier épais. De manière générale, plus les techniques employées sont humides, plus il vous faudra du papier épais (avec un grammage important). Si j’étais vous, je tablerais sur du 250 g/m² minimum. 😉

Le matériel pour écrire et dessiner

Nous y voilà ! Le dilemme cornélien auquel est confronté tout carnettiste… Le matériel à emporter ! J’ai longtemps voyagé avec une trousse immense qui contenait un nombre impressionnant de stylos, crayons, feutres de toutes sortes…. Plus ma palette d’aquarelle… Autant vous dire qu’après un voyage à trimballer tout ça dans mon sac à dos à chaque sortie, j’ai fait du tri ! C’est comme les vêtements, on prend des tonnes de choses pour n’en utiliser qu’un dixième.

Aujourd’hui, je me limite au strict nécessaire (que ce soit en fringues ou en matériel de dessin)… et devinez quoi ? Le reste ne me manque pas ! Et puis au pire, si quelque chose me manque, ça me force à être créative et trouver une autre solution ! 😉

Mais trêve de suspense, je vous dévoile tout de suite ce qui compose mon fameux petit kit de survie.

  • Un porte-mine. C’est amplement suffisant pour les esquisses, pas besoin de taille crayon, et il y a même une gomme incluse !
  • Un stylo encre ou gel. Je trouve ça beaucoup plus joli et agréable que le bic pour écrire.
  • Un stylo bille 4 couleurs. C’est toujours pratique, mine de rien… Et pour dessiner, c’est assez génial ! Les croquis ressortent d’autant plus avec le contraste que ça apporte, je trouve le rendu très joli. Ça me permet aussi d’ajouter de la couleur dans mes écrits si j’en ai envie.
  • Un feutre. Je le prends noir, ça va avec tout. 😉 Indispensable pour tracer des titres, mettre en valeur ou ajouter du relief, voir même pour dessiner !
  • Mon pinceau à réservoir d’eau. Je vous l’ai dit, je suis une fan d’aquarelle, et ce petit objet est vite devenu un incontournable dans ma trousse de voyage (et même de tous les jours). Cette petite merveille permet de se balader avec de l’eau sur soi (juste ce qu’il faut), et reste toujours humide pendant l’utilisation. Je recommande pour celles et ceux qui auraient encore du mal à doser l’humidité de leur pinceau en petit gris ! (En plus, il reste beaucoup moins onéreux qu’un pinceau aquarelle classique)
  • Ma palette d’aquarelle de voyage. J’ai opté pour une petite palette constituée de 12 demi-godets de chez Winsor & Newton. Très compacte et amplement suffisante pour le voyage (et pour débuter en général).
  • Un chiffon. Un simple morceau de tissus suffit, c’est juste histoire de pouvoir nettoyer et essuyer son pinceau.
  • Un bâton de colle. Toujours utile !
  • Un Posca blanc. Parfait pour ajouter des touches de lumière (ou effacer les bourdes…)
Le matériel pour dessiner et écrire dans votre carnet de voyage

Comment choisir vos indispensables

Tout ça, c’est bien joli, mais chacun ses goûts. Un carnet de voyage, c’est très personnel, et chacun y fait bien ce qu’il a envie. Voici donc quelques conseils pour choisir votre propre kit d’indispensables.

Choisir sa technique de prédilection

Quelques techniques pour son carnet de voyage

Je vous conseille de choisir une technique de prédilection par voyage. Ça limite fortement l’encombrement, et ça apporte une certaine continuité à votre carnet de voyage (après, encore une fois, chacun fait selon ses goûts). Pour ma part, c’est l’aquarelle, mais pour vous ce sera peut-être les crayons de couleur, ou le collage… Si l’inspiration vous fait défaut, je vous recommande de jeter un œil à cet article (j’y parle de 8 techniques pratiques à utiliser en voyage)

Autre astuce : testez la technique en question avant de partir ! Il serait dommage de vous rendre compte une fois sur place qu’elle ne vous plaît pas, finalement, ou que vous ne la maîtrisez pas assez pour obtenir un rendu qui vous plaît.

Quelques critères à prendre en compte

Il est utile de garder à l’esprit que votre carnet de voyage (et le matériel qui l’accompagne), va vous suivre partout pendant la durée de votre séjour. Je vous conseille donc de faire en sorte que ce soit petit, léger, facile à utiliser.

Si vous prenez l’avion et prévoyez de ne prendre qu’un bagage cabine, faites en sorte que ça ne pose pas de problème (pas de ciseaux, de colle liquide en trop gros volume, de réservoir d’eau trop important pour la peinture…).

2. Joindre l’utile à l’agréable

Je pense ne choquer personne en écrivant que le carnet de voyage a pour vocation première de garder une trace de vos activités et aventures quotidiennes lors de votre voyage. Mais ça n’empêche pas de rajouter une dimension pratique à la chose ! 😉

Vous pouvez typiquement préparer votre séjour en amont dans votre carnet en dessinant votre parcours sur une carte (de la ville ou du pays), en listant les monuments et endroits que vous voulez absolument voir… Et une fois sur place, rajouter les bonnes adresses dans une rubrique dédiée, pour avoir un annuaire perso (à filer à vos amis qui prévoient le même voyage pour l’année prochaine, par exemple).

Certaines infos sont également utiles à avoir sur soi, comme l’adresse de l’hôtel, le numéro de vol, ou de la compagnie de taxi locale… Tout ça peut être consigné dans votre carnet de voyage, pour joindre l’utile à l’agréable ! Et ce ne sera pas nécessairement moche, vous pouvez faire en sorte de faire une jolie mise en page pour présenter tout ça (ça vous aidera à patienter en attendant le départ, et vous serez sûr de ne rien oublier puisque tout sera au même endroit).

Pour plus d’idées de pages à ajouter à votre carnet de voyage, vous pouvez venir vous inspirer ici. 😉

3. Mélanger les techniques, varier les plaisirs

Quand on pense carnet de voyage, on pense souvent dessin… Mais pas que ! Je vous l’ai déjà dit, selon moi il existe autant de carnets de voyage que de carnettistes. Néanmoins, voilà quelques astuces pour agrémenter vos pages, et ajouter quelques cordes à votre arc.

Les titres

Rien de tel pour structurer votre carnet de voyage que de jolis titres pour vous remémorer l’activité phare de la journée, la ligne directrice… Et si ces titres sont en plus agréables à regarder, et apportent un plus visuel à votre page, alors chapeau !

Les pages de titre dans un carnet de voyage

Le dessin

Bien entendu, le dessin est un peu la star des carnets de voyage. Mais ne vous sentez pas obligé d’en faire si ça ne vous plaît pas, ou si vous n’en avez pas envie ! Vous pouvez en incorporer un peu, beaucoup, ou pas du tout, à vous de voir ! 😊

Si vous voulez vous lancer, mais que vous craignez de ne pas être assez bon, ou que vous redoutez le regard des autres, n’hésitez plus ! Gardez bien à l’esprit que votre carnet de voyage est avant tout pour VOUS, et que tant que vous prenez plaisir à le faire et qu’il vous rappelle de bons moments, c’est dans la poche ! Et puis, attention spoiler : c’est en pratiquant qu’on devient bon, personne n’y coupe. 😉 (Ce n’est plus franchement un secret…)

Si on vous demande à voir votre carnet, vous pouvez refuser et le garder pour vous si vous ne vous sentez pas le courage de le montrer… Et si vous sautez le pas et que vous en faites profiter vos proches, devinez quoi : ils risquent fort d’adorer ! Parce que ce n’est pas la qualité du dessin, l’exactitude du trait qui plaît, c’est l’intention qu’il y a derrière, l’atmosphère qu’on a réussi à rendre… Et puis le simple fait d’avoir eu le courage de faire ce carnet de voyage, qui fera un super souvenir !

Les écrits

Personnellement, je suis de ceux qui pensent qu’une bonne image vaut mille mots. 😊 J’adore écrire, mais j’ai tendance à m’éparpiller un peu, et à écrire des pavés… Et souvent je ne les relis pas, ou alors qu’à moitié. Je trouve ça un peu dommage. D’autant qu’un gros pavé de texte, surtout sur un petit carnet, ça peut vite surcharger un peu la page. (Après, chacun ses goûts, encore une fois.)

Les carnets de voyage de Yann Lesacher notamment contiennent très peu de texte. Les dessins suffisent à vous transporter en Bretagne. Voir ses carnets sur cette page.

Une astuce que je vous donne, c’est d’essayer d’intégrer les textes à vos images et dessins. Par exemple en faire un fond pour faire ressortir un dessin au premier plan.

Quelques autres techniques…

Bien sûr, toutes les techniques sont les bienvenues, pourvu que votre carnet de voyage vous ressemble et vous plaise. Je vous encourage à utiliser le collage, très pratique pour inclure des souvenirs visuels, ajouter de la texture, ou même simplement remplir l’espace. Vous pouvez par exemple coller dans votre carnet des tickets, des cartes de visite d’établissements que vous avez aimés, des végétaux, des morceaux d’affiche…

Le collage pour illustrer le carnet de voyage
Le collage pour votre carnet de voyage

C’est facile, rapide et ça rend vraiment bien ! Vous pouvez même décider de ne faire un carnet de voyage qu’avec du collage, et vous débrouiller pour trouver des éléments à coller qui vous rappelleront vos pérégrinations ! 😉

4. Faire des mini BD

Une technique que j’adore, c’est les mini BD. En une ou deux illustrations, on retranscrit une scène, un événement, beaucoup plus efficacement que par écrit. C’est plus visuel, et souvent moins laborieux pour raconter une histoire.

Entendons-nous bien, je ne vous demande pas de vous lancer dans une carrière de dessinateur de BD pour votre prochain voyage. Par mini BD, j’entends illustration narrative.

En gros, vous allez faire un dessin rapide pour raconter une anecdote de votre voyage. Vous pouvez même raconter tout votre voyage sous forme de BD, si vous vous en sentez le courage ! 😉

L’avantage, c’est que le dessin n’a pas besoin d’être bon.

L’essentiel est de comprendre l’action. C’est même souvent plus compréhensible avec le moins de détails possible. Ne représentez que ce qui est nécessaire à l’histoire, et n’hésitez pas à le simplifier au maximum. Votre mini BD n’en sera que plus lisible ! 😉

Pour les personnages, privilégiez les expressions faciales plutôt que les détails anatomiques. N’ayez pas peur de faire des bonshommes bâton, ou des messieurs patate, c’est tout aussi efficace pour la compréhension de l’histoire ! 😉

La mini BD, une super technique pour votre carnet de voyage

Souvenir d’un onsen beaucoup trop chaud au Japon

La mini BD, une super technique pour votre carnet de voyage

Note : la posture de méditation des moines bouddhistes ne facilite pas la circulation sanguine dans les membres inférieurs

La mini BD, une super technique pour votre carnet de voyage

Une nuit particulièrement bruyante à cause des coqs, en Guadeloupe

5. Gagner du temps en voyage

Tout ce que je viens de vous raconter prend du temps, même en se simplifiant la vie au maximum. Alors quand diable aurez-vous le temps de faire tout ça en voyage, sans ralentir vos compagnons ??

Rentabiliser l’attente

Mon conseil, ce sera de rentabiliser au maximum vos temps d’attente : sortez votre carnet de voyage dès que vous avez un moment (au restau en attendant votre plat, dans les files d’attente, en terrasse quand vous vous posez pour boire un verre entre deux visites, dans les transports, si vous n’avez pas trop mal au cœur…)

Instantané

Bien sûr, il peut être délicat de faire attendre tout le monde quand vous voulez vous poser 15 minutes pour dessiner un monument ou un paysage… dans ce cas, prenez simplement une photo de ce que vous voulez dessiner, et faites le plus tard ! 😊 N’hésitez pas à prendre plusieurs photos, sous différents angles, pour avoir un maximum d’informations pour votre dessin. (On a beau penser qu’on s’en souviendra, notre mémoire est loin d’être parfaite ! 😉 )

Et puis, dans le doute, proposez une petite pause, certains seront peut-être ravis de sauter sur l’occasion pour souffler 5 minutes ! Je suis persuadée que vos amis, votre famille ou votre conjoint ne vont pas vous détester parce que vous voulez vous poser 10 minutes pour faire un croquis.

N’attendez pas trop longtemps

Je vous recommande de remplir votre carnet de voyage au fur et à mesure, le plus tôt possible. Encore une fois, on a beau penser le contraire, notre mémoire nous fait souvent défaut. Et un souvenir est toujours plus « vrai », plus sincère, plus imprégné de vos sentiments et émotions sur le moment que des jours plus tard.

Si vous n’avez pas le temps de remplir votre carnet de voyage sur le vif, essayez de prendre quelques minutes le soir pour le faire, en rentrant. Essayez de ne pas attendre de rentrer à la maison, ce serait dommage de perdre l’essence du lieu, du voyage. (Je parle d’expérience, certains de mes carnets de voyage sont restés inachevés à cause de ça).

J’espère que ces conseils et astuces vous auront aidé, et donné envie de vous lancer ! 😊 Si vous voulez plus d’astuces dessin et/ou carnet de voyage, vous pouvez venir faire un tour par chez moi, sur Voyages en Pages, je vous donnerai plein d’autres tuyaux ! 😉

En attendant, je vous souhaite bon voyage !

Laura

Cet article vous a plu ? Épinglez-le sur Pinterest !


Partager l'article
  • 59
  • 4
  • 9
  •  
    72
    Partages
  •  
    72
    Partages
  • 59
  • 4
  •  
  • 9

15 commentaires

  • Sandrine Isandre

    C’est super interessant. Ce qui me bloque pour faire des carnets de voyage , ce sont 2 facteurs: je dessine très mal , mais tu as donné d’autres solutions et le avoir assez de temps pour le faire en voyage. Du coup je fais plutôt des sortes de carnets souvenirs mais tu me donnes vraiment envie d’essayer.

    • Carine

      Je suis exactement comme toi Sandrine ! Le dessin me bloque. Laura reviendra sur le blog nous donner quelques astuces pour les débutants ou ceux qui ont du mal à se lancer en dessin. En attendant, tu peux aller voir sur son blog spécialement dédié aux carnets de voyage si le coeur t’en dit. 🙂

      • Sandrine Isandre

        Merci, ah oui ce serait une bonne idée. Après je m’en sors en faisant plutôt des collages.

  • Parents en Equilibre

    Chouette article qui me rappelle mes voyages en Inde. Comme le temps s’étire là-bas… et que j’avais tous les jours beaucoup de temps d’attente;.. je m’étais mise à improviser un carnet : de notes, de croquis, de dessins, de portraits. Je le reparcours de temps en temps avec émotion. Un carnet c’est chargé d’émotions et de souvenirs 🙂

    • Carine

      Bonjour Valentine, ravie de te lire à nouveau 🙂
      Certains voyages procurent plus d’émotions que d’autres et donnent le temps de la contemplation ou nous engagent à nous arrêter, tout simplement.
      J’imagine que l’Inde fait cet effet là.
      Merci pour ton commentaire.

  • Vie Quatresixquatre

    Depuis que je voyage (et que je dessine), je me dis que je vais réaliser des carnets. Je collecte tous les petits docs sympa à coller dedans, tickets de transport, étiquettes… et je ramène le tout que je range dans un coin et que j’oublie.Je tombe dessus en faisant le ménage régulièrement et parfois, je jette. Je devrais m’y mettre,vraiment. Un ti carnet et un bic suffisent.

    • Carine

      Oui, je crois qu’il faut s’y mettre tout de suite et mieux, le faire au fur et à mesure pendant le voyage. Sinon, ça traine et comme on est vite rattrapé par le quotidien en rentrant à la maison, ça tombe aux oubliettes. Je suis pareille ! Pour les photos, si je ne m’astreins pas à prendre du temps pour en faire un livre, alors ça ne se fait jamais !

  • Heureux Tout Simplement

    Un super article, très facile à lire et avec beaucoup d’astuces. Je pense qu’on va demander à nos filles de faire un carnet de voyage quand on partira enfin loin pour un grand voyage (Thailande, USA,…). Elle utiliseront surement les techniques de dessin et de collage. Ce sera un très chouette souvenir ! Et j’adore tes dessins BD 🙂

    • Carine

      Merci pour votre passage sur le blog. Les enfants aiment bien tenir un carnet de voyage et ils se mettent facilement au dessin ! Ça leur fera un super souvenir 🙂

    • Carine

      Bonjour Amélie,
      Moi aussi, j’adore faire des albums photos (ou livres photos) de mes voyages, cela prolonge les vacances et entretient le souvenir effectivement 🙂

  • Charlotte

    Bravo pour cet article ! Je dessine toujours pendant mes vacances mais c’est vrai qu’il faut vraiment trouver le temps pour cela. Mais c’est génial de ressortir ses carnets pour se rappeler ses sensations en plus de ses progrès !!

    • Carine

      Bonjour Charlotte.
      Merci pour votre commentaire !
      C’est effectivement un moyen de voir son évolution dans le dessin. Au bout d’un certain nombre d’années de pratique, je pense que l’on se surprend soi-même !

  • Laura

    Merci pour vos commentaires ! 🙂 Et merci à toi Carine pour m’avoir invitée ! 🙂
    Je suis contente que l’article vous plaise et vous donne envie d’essayer ! Je reviens bientôt sur la Voyageothèque avec d’autres astuces dessin… 😉 En attendant, vous pouvez venir télécharger gratuitement mon ebook (je vous donne plein d’autres astuces et conseils pour faire votre carnet de voyage !)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.