Ireland, mon Irlande, livre de Philippe Bagau
Essai

Ireland, mon Irlande de Philippe Bagau

Partager l'article
  • 33
  •  
  • 6
  •  
    39
    Partages

Article invité
Cet article a été rédigé par Aurélie du blog Raconte-moi l’Irlande. Si vous souhaitez en savoir plus sur cette île britannique ou que vous êtes passionné par l’île d’émeraude, comme l’auteure de cette chronique, alors allez jeter un œil sur son blog ! Vous ne serez pas déçu !

Aurélie a récemment entrepris un tour de l’île pour rencontrer de nombreux Irlandais. Un périple à suivre, assurément !


Ireland, mon Irlande, ce livre d’évasion dont je vous parle aujourd’hui est d’un genre à part entière, un peu inclassable : pas un roman, ça, c’est certain ; pas un guide de voyage non plus, ni un récit d’aventures.

Il ne s’agit pas non plus d’un beau livre avec photos de magnifiques paysages. Non, il s’agit d’« un livre amoureux » (vous allez comprendre pourquoi plus bas 😉).

Je lis principalement des ouvrages liés au voyage, parce que celui-ci fait partie de mon ADN. Quand je ne lis pas des mots qui m’emmènent aux quatre coins du monde, je lis des mots qui m’emmènent chez moi, en Irlande, un caillou où mon cœur a posé ses valises il y a de nombreuses années.

Paysage d'Irlande
© Aurélie, du blog Raconte-moi l’Irlande

C’est ainsi que je lorgnais Ireland, mon Irlande de Philippe Bagau depuis qu’il était sorti sur Amazon, sans pour autant ne l’avoir jamais acheté.

Si je connaissais le nom de l’auteur, et le titre de ses ouvrages, je n’avais encore jamais rien lu de lui.

J’ai franchi le cap cet été avec ce livre qui me faisait des appels du pied depuis quelque temps. La réédition m’a convaincue de passer à l’achat du livre, sous son format numérique, ne sachant pas trop où je pourrais le trouver en format papier ici, en Irlande, puisque le livre est en Français.

Je bénissais donc une fois de plus l’existence du numérique pour me permettre d’avoir facilement accès à ce nouveau livre, que je me suis empressée d’ouvrir dès sa réception dans ma boîte mail !

Pour tout vous dire, je ne comptais pas le lire immédiatement, juste le feuilleter rapidement, par curiosité, en attendant de prendre le temps de me poser avec une tasse de thé à côté de moi…

Mais j’ai été emportée !

L’Irlande est envoûtante quand on la visite ou qu’on y vit, certes, mais il faut aussi le talent d’un auteur pour vous y faire voyager par les mots.

Ireland, mon Irlande : un livre hybride

Je vous en dis un peu plus sur le contenu de Ireland, mon Irlande plus bas, mais d’abord, quelques faits concernant sa forme :

  • Édition 2020/2021 (j’ai acheté le livre alors qu’il venait d’être réédité), la première étant parue en 2017 et sous-titrée « le guide amoureux de l’Irlande ». Cette dernière édition a été réactualisée et complétée.
  • Une couverture sans doute peu aguicheuse, une photo à l’horizon qui penche. Ne vous fiez pas aux apparences : le fond va bien au-delà de la forme dans cet ouvrage difficilement étiquetable, et dédié à l’amour d’une vie de son auteur : l’Irlande.
  • Cet ouvrage de 288 pages se compose de deux parties : le guide amoureux de l’Irlande en partie 1, suivi de 25 « nouvelles rédigées suite à des rencontres aux 4 coins de l’île » en partie 2.

L’auteur : Philippe Bagau

Philippe Bagau a quelques ouvrages à son actif, tous sur le même thème, l’Irlande, mais celui-ci, publié une première fois en 2017, est semble-t-il son plus populaire. Dans l’ouvrage, sans que ce soit situé dans le temps, il parle de 12 000 exemplaires vendus.

Philippe Bagau est guide en Irlande où il vit depuis 30 ans, alors vous pensez bien qu’il connaît le sujet !

Installé depuis ses débuts dans l’ouest du Comté de Cork, tout au sud-ouest de l’île, il sillonne l’Irlande depuis lors et fait découvrir aux touristes bien plus que des paysages. Sa connaissance sur l’Irlande que ce soit d’un point de vue géographique, économique, mythologique, historique est assez impressionnante je l’avoue.

C’est son regard, qui est surtout intéressant. Celui d’un passionné, d’un amoureux de l’Irlande, dont il parle si bien avec les mots. Il l’annonce d’ailleurs dès les premières pages du livre : « je revendique sa subjectivité puisqu’il est le fruit de trente années de passion. » Le lecteur est prévenu ! 😉

Le guide amoureux – Partie 1

C’est ainsi que Philippe Bagau le titre : « Guide amoureux ». Cette première partie (la principale) est en fait un abécédaire de l’Irlande dans lequel l’auteur a glissé, semble-t-il, tous les mots qui lui passaient par la tête à l’évocation de l’Irlande !

Je l’imagine sans mal, au fil des années et de ses pérégrinations sur l’île, noter ces mots sur un petit carnet tenu dans la poche intérieure d’une parka chaude. Ou d’un tweed, peut-être (le mot se trouve à la lettre T).

Les 26 lettres de notre alphabet sont richement couvertes, et pour vous donner une idée, je vais simplement vous énoncer les mots abordés avec la première lettre, le A : « Abbey Theatre », « Acteurs », « Agriculture », « Alcool », « Animaux », « Aran », « Arrivée », « Avortement ».

Je trouve que cette première lettre est très représentative de ce qu’annonce ce « guide amoureux », car elle aborde bien des aspects, des lieux, des faits de société, des traits culturels, des gens, l’Irlande d’antan et d’aujourd’hui, ainsi que des expériences pour le visiteur (« Arrivée » pour… Arrivée sur l’île), le tout saupoudré par de délicieuses anecdotes de Philippe Bagau.

La bonne idée de l’auteur dans ce « fourre-tout » néanmoins très structuré, c’est que chaque mot renvoie à d’autres « définitions » du livre, pour compléter le sujet. Si je reste sur mon exemple de la lettre A (car je ne veux pas tout vous dévoiler 😉), au mot « Animaux » sont adjoints les termes « Chevaux », « Chien », « Serpent », « Vache », « Voyager ». À trouver sous chaque lettre respective.

Paysage d'Irlande
© Aurélie, du blog Raconte-moi l’Irlande

La lecture peut donc se faire de différentes manières : de façon classique, c’est-à-dire au fur et à mesure des pages, ou bien en le picorant, un mot à la fois, et en se laissant emporter par ces expressions complémentaires qui de fil en aiguille vous feront vagabonder au gré de la plume de l’auteur.

C’est d’ailleurs ainsi que je l’ai lu : une première fois en tournant les pages une à une, et puis ensuite, en y revenant de temps en temps, picorer un mot, puis deux, puis trois…

Certains mots couvrent quelques lignes, d’autres plusieurs pages, mais les expressions les plus évidentes ne sont pas toujours les plus développées, et inversement. Rassurez-vous ! À la lettre G, la célèbre bière brune est bien sûr mise à l’honneur ! 😉

La Guinness, un symbole de l'Irlande
© Aurélie, du blog Raconte-moi l’Irlande

Ce que j’ai aimé dans cette délicieuse tambouille irlandaise, c’est que l’auteur prend toutes les libertés, et semble ne pas vouloir se conformer à quelque genre que ce soit.

C’est ainsi qu’il y a glissé, par exemple, une longue interview d’une cheffe irlandaise sous la lettre « C comme… Cuisine ». Je soupçonne d’ailleurs l’auteur d’être un fin gourmet (gourmand ?) car il glisse aussi quelques recettes de cuisine parsemées ici ou là au gré des pages. 😉

Il fait aussi référence à plusieurs reprises à des ouvrages qu’il conseille et en lien avec l’expression dont il est question. Il peut aussi y insérer, parfois, des paroles de chansons (et leur traduction !) comme, à la lettre D, celles de la célèbre Dirty Old Town que les Pogues ont rendue célèbre à travers le monde entier. Parfois, ce sont des conseils aux voyageurs qui se trouvent sous une lettre. Il y a même un quizz sur l’Irlande à la lettre Q !

Un joyeux méli-mélo irlandais, qui me faisait penser au sac de Marie Poppins : l’ouvrir, c’est y trouver autant d’informations utiles que de pépites, toutes aussi surprenantes les unes que les autres ! Et le sentiment d’un amour sans concession, comme si l’auteur n’avait pas voulu choisir, et mettre dans cette première partie tout ce que l’Irlande lui évoque.

Nouvelles rédigées suite à des rencontres aux 4 coins de l’île – Partie 2

Cette deuxième et dernière partie commence à la page 172. Un délice que ces nouvelles, 25 au total, et la belle surprise de ce livre ! Un vrai beau cadeau qui nous donne aussi un aperçu de la palette d’écriture de Philippe Bagau.

Chaque nouvelle est introduite par une citation bien choisie, et illustrée d’une petite photo en sépia ou noir et blanc.

L’auteur nous y livre parfois les faits réels qui l’ont inspiré, comme un extrait de la gazette de West-Cork dans la nouvelle titrée « La mouette », par exemple.

Là aussi, l’auteur prend toutes les libertés : certaines nouvelles font penser à des fables, d’autres à une histoire qu’il pourrait nous raconter au comptoir d’un pub, art que maîtrisent superbement les Irlandais d’ailleurs.

Et dans toutes, j’y ai trouvé de la poésie, et parfois aussi, une teinte d’humour, qui vous fera sensiblement travailler le rictus gauche.

Paysage d'Irlande
© Aurélie, du blog Raconte-moi l’Irlande

Mon avis sur Ireland, mon Irlande

Moi-même amoureuse de l’Irlande, j’ai bien entendu plongé dans ce livre avec délice, mais je crois que tout curieux de cultures du monde y plongerait également avec délice et se laisserait embarquer au fil des pages.

Une forme surprenante, certes, qui n’est peut-être pas du goût de tout le monde car peu classique. Mais c’est justement un livre qui se lit très bien, et vite d’ailleurs, qui ne demande pas de concentration particulière, et même plutôt, une disposition certaine à la rêverie (même si on en apprend énormément sur l’Irlande dans cet ouvrage !).

Le seul bémol que j’y trouve concerne la mise en page, qui m’a un peu gênée dans la lecture. En effet, des tailles de police varient sans raison particulière, grosses ou très petites, et l’italique est utilisé de manière pas toujours cohérente. Il en est de même dans les nouvelles. Je pense que c’est un parti pris, volontaire, mais on aurait pu se passer de cette autre liberté, pour le confort du lecteur.

Au final, c’est un livre que je conseille évidemment.

Après toutes ces années de passion pour l’Irlande, j’ai aimé être encore surprise par un livre qui lui est dédié. J’y ai appris encore davantage sur l’île de mon cœur, c’est vous dire si ce livre recèle d’informations ! À consommer et reconsommer sans modération donc, pour qui souhaite en découvrir davantage sur l’Irlande. 😉

Aurélie, du blog Raconte-moi l’Irlande

Épinglez cet article sur Pinterest pour le retrouver ultérieurement :

Acheter Ireland, mon Irlande de Philippe Bagau sur Amazon


Vous voulez en apprendre plus sur l’Irlande ? Rendez-vous sur le blog d’Aurélie !


Partager l'article
  • 33
  •  
  • 6
  •  
    39
    Partages
  •  
    39
    Partages
  • 33
  •  
  • 6

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.