La vie ailleurs – Roman sur l’Inde de Leslie Héliade
Inde

La vie ailleurs

Partager l'article
  • 26
  • 1
  • 1
  •  
    28
    Partages

La Vie ailleurs de Leslie Héliade. Un roman en Inde et sur l'Inde.
La vie ailleurs – Roman sur l’Inde de Leslie Héliade

L’Inde laisse rarement indifférent. Prononcer son nom évoque un lointain qui tantôt fascine, parfois indigne celui ou celle qui a quelques connaissances du pays. L’explorer, c’est faire la découverte d’un « ailleurs » qui n’a d’autre équivalent dans le monde.

Résumé de l’éditeur

L’Inde comme vous ne l’avez jamais vue !

Frank et son épouse sont envoyés en Inde avec un contrat d’expatriation de trois ans.
Alors qu’ils s’arrachent les cheveux, lui dans son boulot, elle à gérer le quotidien, ils rencontrent des personnes fascinantes qui vont bouleverser leur existence.
De l’intouchable au riche Indien, en passant par l’expatrié colonialiste et le voyageur passionné, le texte fait découvrir l’Inde sous de multiples facettes. Histoire d’amour, mariage arrangé, drame familial, réalité du quotidien, choc culturel, destin de femmes, solitude et espoir… Les récits s’entrecroisent pour peindre la vie ailleurs.

Quand Baptiste a mis le pied hors de l’aéroport, ce qu’il a vu l’a surpris. C’est comme à la télé, dans les reportages. Ils sont des centaines, collés les uns aux autres, à transpirer dans la chaleur étouffante. Certains sont assis sur le sol, certains adossés à la barrière de sécurité.
Il se retourne vers sa femme, Pénélope, qui sans rien dire semble penser la même chose que lui.
C’est un mélange de couleurs, de style, de tout. Des vieux, des jeunes, des femmes enceintes, des grand-pères, des enfants, des saris de toutes les couleurs, des tissus sales, du coton beige, des chemises… L’odeur lui paraît épouvantable, un mélange de sueur, de pollution, de pétrole. Ça hurle de partout, on s’appelle dans tous les sens (…)

Vivre en Inde

Le cadre de l’histoire

Leslie Héliade, l’auteure de ce roman, nous introduit à la fois dans la vie des étrangers ayant élu domicile en Inde et dans le quotidien de la population locale. L’histoire se déroule à Chennai (anciennement Madras), au sud-est de la péninsule. Les attraits touristiques du pays sont délaissés au bénéfice de la description de la vie quotidienne en Inde, c’est d’ailleurs ce qui fait le charme du récit.

Elsa est une expatriée française qui éprouve de nombreuses difficultés pour s’adapter à sa nouvelle vie. C’est un choc culturel, renforcé par son isolement. Son époux, Franck, travaille beaucoup et passe finalement à l’arrière-plan du récit, contrairement à ce que laisse supposer le résumé.

Des personnages riches d’enseignement

Le lecteur suit Elsa dans sa nouvelle vie. On découvre ainsi l’Inde à travers ses yeux mais aussi à travers le regard de chaque personnage du roman, car chacun a droit à son chapitre. De cette façon, on entre dans l’intimité des Indiens. La narration très bien construite entre les différents personnages permet donc d’appréhender le pays et ses multiples visages.

Si le choc est grand à l’arrivée pour Elsa, le lecteur attentif pourra constater l’évolution du personnage principal au fur et à mesure du temps qui passe et des rencontres qu’elle peut faire avec les locaux. L’Inde laisse des traces à toute personne qui pénètre un jour sur son territoire.

Un roman sympathique pour s’immerger dans la culture indienne

Les coutumes, la gastronomie, la religion, les tenues vestimentaires sont intégrées au récit qui nous immerge ainsi totalement en Inde. De plus, l’auteure aborde des sujets plus sensibles et plus graves, comme le poids des traditions, la place des femmes dans la société, ou les relations entre les gens régies par les castes.

Enfin, des notes régulières permettent au lecteur de percevoir de nombreuses spécificités de l’Inde, ce qui fait de ce roman un outil très pédagogique pour comprendre le pays.

À lire avant de partir ou en revenant lorsque l’on n’a pas tout saisi des particularités de l’Inde. Ce livre pourrait vous éclairer.
Dans tous les cas, belle lecture pour tout curieux souhaitant s’ouvrir au monde, que vous prévoyiez, ou pas, de vous rendre en cette terre lointaine.

Acheter La vie ailleurs


Partager l'article
  • 26
  • 1
  • 1
  •  
    28
    Partages
  •  
    28
    Partages
  • 26
  • 1
  •  
  • 1

2 commentaires

  • Parents en Equilibre

    Bonjour Carine !

    Moi qui ai effectué 2 missions humanitaires en Inde, dans le Tamil Nadu, près de Pondichéry, je me reconnais entièrement dans l’extrait du livre qui décrit l’arrivée à l’aéroport !!! C’est un autre monde 🙂

    L’Inde c’est une immersion dans un monde où tes sens sont sans cesse en éveil, pour le meilleur et pour le pire : tu passes des parfums de tandoori et d’épices aux odeurs renversantes de caniveaux où stagnent des eaux verdâtres et où certains mendiants boivent… Tes oreilles sont caressés par des mélodies inconnues, des prières qui te bercent… mais également agressées par les klaxons incessants des véhicules sur la route.

    Je pourrais continuer encore et encore tant ces voyages m’ont bouleversée. Et oui, je confirme, l’Inde ne laisse pas indemne 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.