Planning familial, roman de Karan Mahajan pour découvrir l'Inde
Inde

Planning familial

Partager l'article
  • 13
  • 2
  •  
  •  
    15
    Partages

Il s’agit d’un roman dont l’histoire se déroule en Inde et, plus précisément, à New Delhi. L’auteur, Karan Mahajan, expose la vie personnelle et professionnelle de Rakesh Ahuja, ministre de l’Aménagement urbain. Cela lui donne l’occasion de dépeindre un portrait cocasse de l’Inde moderne tout en réalisant une satire des mœurs politiques dans le pays.

Résumé de l’éditeur

C’est l’histoire d’un ministre un brin ventripotent qui entretient deux passions : sa famille de treize enfants et sa ville de Delhi. Après des années de silence, il décide d’annoncer un terrible secret à Arjun, son fils aîné. Mais des péripéties rocambolesques vont repousser à plus tard la révélation de la vérité.

En toile de fond, nombre de personnages attachants dont la féconde Sangita qui tricote inlassablement dans cette maison du bonheur qu’est la nursery où s’entassent les fruits de l’amour et d’une joyeuse fornication, autre passion à laquelle son ministre d’époux s’adonne sans compter et sans la moindre planification.

À ceux qui s’inquiéteraient de voir l’action tourner en rond et en dérision, on pourrait dire que c’est la garantie d’un style enlevé, échevelé, qui tient l’intrigue en haleine et provoque des cascades de rires. En outre, ce cher ministre est non seulement bidonnant et ventripotent mais aussi captivant et émouvant : une comédie à l’indienne qui fait de la subversion par le rire le meilleur instrument de critique sociale – pour notre plus grand bonheur.

L’avis de la Voyageothèque

Un début de roman attractif

L’histoire démarre fort. Nous plongeons d’emblée dans la vie des Indiens et dans les traditions qui demeurent dans la société, y compris dans les familles financièrement aisées, comme celle qui nous est donnée de suivre. Des situations drôles, grotesques parfois, et le style de l’auteur ne manquent pas de nous faire sourire, voire rire, et rendent le début du roman plutôt addictif.

Dans ces moments-là, il éprouvait la tentation de détourner des fonds du ministère pour s’acheter une machine à laver – mais non, il ne cédait jamais. Car il savait une chose : Mme Ahuja était obsédée par la lessive. S’il se décidait à acquérir une machine, elle finirait par passer ses journées devant le hublot, hypnotisée par les nœuds de linge ondulant sous des rideaux de mousse.
N’était-ce pas déjà le cas avec la télé ?

Assez vite, un secret de famille est dévoilé au lecteur qui, mis dans la confidence, n’a qu’une hâte : savoir comment notre ministre, Rakesh Ahuja, va s’en sortir pour révéler la vérité à son fils aîné sans blesser personne. Une gageure pour le héros qui devra composer habilement avec la fierté de chacun de ses proches pour éviter que le mystère planant au-dessus de sa descendance ne soit la cause d’une désunion familiale.

Une histoire qui traîne en longueur

Mais quelques événements vont empêcher M. Ahuja de mener à bien sa mission aussi vite qu’il l’aurait souhaité. Ainsi, le lecteur est immergé dans la vie politique indienne, son fonctionnement, ses contradictions, sa corruption. Ces chapitres, censés maintenir le lecteur en haleine, sont en réalité ennuyeux et n’apportent finalement pas grand-chose à l’histoire.

J’ai donc été déçue de ma lecture, d’autant plus que le début était extrêmement prometteur. Toutefois, peut-être serez-vous plus sensible que moi à l’intérêt de ces scènes.

–> Pour découvrir l’Inde, j’ai préféré l’histoire menée par Leslie Héliade dans La vie ailleurs.

Quoi qu’il en soit, Karan Mahajan dépeint un portrait réaliste de l’Inde, de son développement et de sa population. Le lecteur se retrouve très vite plongé dans l’ambiance du pays et, notamment, dans l’anarchie de la ville de New Delhi.

Planning familial, roman de Karan Mahajan pour découvrir l'Inde

Acheter Planning familial

N’oubliez pas de laisser un commentaire sous cette chronique si vous veniez à la lire, qu’elle vous ait été utile ou que nos avis divergent. À très bientôt !


Partager l'article
  • 13
  • 2
  •  
  •  
    15
    Partages
  •  
    15
    Partages
  • 13
  • 2
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.