Plume vagabonde, l'émission de podcast de La Voyageothèque
PODCAST

#000 : Présentation du podcast et du blog

Partager l'article
  • 61
  • 3
  •  
  •  
    64
    Partages

Ce n'est pas la 1ère fois que vous venez ici. Ravie de vous revoir ! Avez-vous lu mon guide pratique rempli d'astuces pour voyager à bas prix ? Non ? Je vous l'offre, n'hésitez plus ! Cliquez ici pour télécharger le livre gratuitement ! 🙂

Je suis fière de vous présenter aujourd’hui mon tout premier podcast ! Il est loin d’être parfait, mais je me suis bien amusée à l’enregistrer. Je peux même dire que c’est un format qui me plaît bien ! Il y en aura d’autres c’est sûr.

Il est en ligne ici sur le blog, mais aussi sur Spotify, Deezer, Itunes et tout un tas de plateformes audio. Notez, partagez, commentez pour m’encourager à continuer !

Cliquez simplement sur la touche play dans le lecteur en haut de page ou téléchargez le fichier audio pour l’écouter sur votre appareil préféré. L’enregistrement ci-dessus est suivi de la transcription texte intégrale, si vous préférez lire plutôt qu’écouter.

Bonne écoute, ou lecture !

Pour m’écouter plus tard, épinglez cet article/podcast sur Pinterest !

Transcription de la 1ere émission du podcast Plume vagabonde

Bonjour vagabond !

Bienvenue à vous qui écoutez cette première émission du podcast de lavoyageotheque.com, l’épisode zéro (#0), non parce qu’il est nul, mais simplement parce qu’il s’agit de l’épisode pilote, celui qui ouvre le bal d’une première saison de podcast que j’espère riche et fructueuse, aussi bien pour vous que pour moi.

L’épisode zéro, c’est celui qui a pour but de lancer l’émission. Vous découvrirez donc aujourd’hui une partie des coulisses de ce podcast et du blog auquel il est rattaché. Qu’allez-vous y trouver ? Des trucs sympas c’est sûr. Mais, après tout, peut-être que cet épisode portera bien son nom et qu’il sera vraiment nul ! Seuls vous pourrez me le dire !

Restez avec moi !

Générique de l’émission Plume vagabonde

Vous écoutez Plume vagabonde, le podcast de lavoyageotheque.com. Une fois par mois, retrouvons-nous pour un entretien avec un écrivain voyageur ou pour une lecture sur le thème du voyage.

Avec Plume vagabonde, évadez-vous !

Crédit musical podcast : Nordgroove de Fugue

Faisons les présentations

Bonjour les vagabonds,

Je suis Carine Poirier, auteure et blogueuse sur lavoyageotheque.com, et si je m’adresse à vous en ces termes chers vagabonds, c’est que moi-même je suis une vagabonde de première catégorie et j’aime à croire que ceux et celles qui vont m’écouter, donc vous chers auditeurs et auditrices, j’aime à croire que vous aussi avez cette âme de voyageur, cette âme de celui ou celle qui erre sans but précis sinon celui de vivre libre.

Si vous vous reconnaissez dans cette aspiration à la liberté, alors je crois que vous ne m’en voudrez pas de vous saluer de la sorte, vagabond.

Que le voyage soit physique, que vous arpentiez notre planète aussi souvent que vous le souhaitez, ou que vous soyez un incorrigible rêveur dont la pensée s’égare sans cesse, vous trouverez dans ce tout nouveau podcast Plume vagabonde de quoi rêver, vous inspirer, vous inciter au départ ou à vivre vos rêves.

Pourquoi un podcast ?

Commençons par le début. À l’origine, il y a un blog, lavoyageotheque.com. Non non non, avant, il y a un récit de voyage. Non, il faut remonter encore avant, un voyage au long cours qui a changé ma façon de voir la vie. Ou plutôt qu’un réel changement, ce voyage n’a fait que confirmer des choses dont j’avais finalement l’intime conviction.

J’ai pu me payer le luxe d’avoir le temps de passer un an à sillonner les routes du Canada, des États-Unis et du Mexique en famille à bord d’un camping-car. En 2017, je venais de prendre un nouveau chemin sans m’en douter encore. Au retour, en 2018, après avoir tenu un 1er blog de ce périple nord-américain, l’idée d’en écrire un récit de voyage pour partager notre expérience s’impose. Je coécris avec mon mari : Parenthèse nomade : 1 an de voyage en famille. Le livre est publié en avril 2019. Je fais alors connaissance avec le monde de l’édition et surtout, le milieu de l’autoédition. On pourra y revenir plus tard dans d’autres podcasts si ce sujet vous intéresse.

Poursuivant sur ce chemin qui me mène je ne sais où, lavoyageotheque.com nait en juillet 2019 pour promouvoir la littérature de voyage, car je constatai par ma petite expérience d’auteure dans ce domaine qu’elle était bien peu mise en avant, aussi bien dans les librairies que sur le Web.

Pourtant, la littérature de voyage est très dynamique et possède un réseau d’inconditionnels lecteurs. Mais, pour véritablement en saisir toute la richesse, pas d’autres choix que de se rendre dans des festivals dédiés au voyage, voire aux carnets et récits de voyage, ou dans quelques librairies spécialisées (peu nombreuses en France, il faut bien le reconnaître). Il existe en réalité des milliers de trésors qui se cachent aux yeux du plus grand nombre.

Tous ces livres sont incroyablement inspirants, incitent fréquemment à se dépasser, à oser sauter le pas, à vivre ses rêves simplement.

Et parce que l’on ne pourra jamais connaître tous les recoins de la Terre, même en passant sa vie entière à voyager, lire les récits d’autres voyageurs vous emmène à la découverte du monde et de ses habitants, vous fait vivre des émotions intenses, ressentir des atmosphères particulières, vous entraine dans la frénésie d’une ville, propage la senteur d’une fleur, la moiteur de l’Asie à la mousson, le goût du thé pris en plein désert.

Ces récits vous emportent au bout du monde lorsque le déplacement physique ne peut se faire, soit par manque de temps ou d’argent, soit par impossibilité physique. Je ne serai jamais alpiniste, j’ai le vertige en montagne, et pas qu’en montagne d’ailleurs… Jamais je ne pourrai véritablement voyager dans des pays très montagneux. Je le sais, cela me désole, mais c’est ainsi. Alors je me nourris de l’expérience d’autres personnes qui savent transcrire ce qu’elles ont vu, mais aussi ce qu’elles ont ressenti face aux paysages et aux populations rencontrées dont elles mettent en avant la culture et les mœurs sans jugement, juste pour transmettre, faire connaître, révéler à ceux qui ne pourront jamais voir, la beauté du monde et la richesse de sa diversité.

Le blog est donc né de ce constat du manque de visibilité de la littérature de voyage pour le grand public. Le développement du podcast n’en est que le prolongement. L’émission a ainsi pour but de mettre à l’honneur les écrivains voyageurs, leurs voyages et leurs livres. Dans ce premier épisode, dit de lancement, pas d’invité encore. Pour le prochain, un auteur dont j’ai chroniqué le livre sur le blog sera certainement présent pour parler de son voyage, de son livre, et pourquoi pas, répondre à vos questions ?

Aimeriez-vous poser des questions à un écrivain voyageur ?

Sans doute. Je vous révélerai le nom de mon invité au préalable et vous inviterai à lui faire vos demandes. Suivez lavoyageotheque.com sur les réseaux sociaux ou abonnez-vous sur le blog si vous voulez participer !

Plume vagabonde

Bon, avec toutes ses explications, vous avez sans doute saisi ce qui se cache derrière le nom du podcast. Plume vagabonde, parce que la plume de l’écrivain fait bien souvent ce qu’elle veut, que la direction qu’on lui donne intellectuellement au départ du projet n’est que rarement suivie et que le travail d’écriture est fait d’errance, de tours et de détours, de chemins sinueux avant d’aboutir à quelque chose.

Et parce que le stylo, le clavier, le calepin et les pinceaux du voyageur sillonnent la terre dans le sac à dos ou la valise de leur propriétaire, ce nom était tout indiqué.

Ce nom, je le trouve poétique aussi, j’y vois une plume qui virevolte et chemine au gré du vent, qui se laisse porter par les éléments et les aléas de la vie, qui vit l’instant présent, un état que l’on est pleinement disposé à vivre en voyage.

J’aurais pu l’appeler plume nomade ou stylo nomade, comme cela m’a été soufflé, cela aurait été plus tendance, le terme nomade ayant le vent en poupe aujourd’hui. Mais, je préférais un nom hors du temps, qui n’est pas à la mode, mais ne sera pour autant jamais démodé. Des vagabonds, il y en a toujours eu et il y en aura encore longtemps.

Le vagabondage, on pourrait le définir comme la liberté de faire ce que l’on veut de notre temps, d’aller où on veut quand on veut. C’est précieux et ça s’entretient, parce qu’aujourd’hui, notre société nous laisse peu le loisir de flâner.

Plume vagabonde vous emmènera donc une fois par mois à la rencontre des auteurs et de leurs périples.

Aujourd’hui, personne si ce n’est moi. Je ne vais pas m’auto-interviewer. Je vous propose donc la lecture de quelques lignes d’un récit de voyage que j’ai récemment chroniqué sur le blog. Il s’agit de Carnets d’éternité : 30 ans sur les chemins du monde de Philippe Montillier.

Dans ce livre sorti fin 2018, l’auteur a rassemblé 30 ans de souvenirs de voyage. Alpiniste et infatigable marcheur, il a parcouru de nombreux endroits sur la terre. L’extrait est issu de son récit d’un voyage au Mustang en 1995, région de l’Himalaya située au nord-est du Népal.

J’espère que ce court extrait vous permettra de saisir toute la richesse de la littérature de voyage et vous donnera envie d’en découvrir davantage.

Lecture Carnets d’éternité : 30 ans sur les chemins du monde de Philippe Montillier

Carnets d'éternité : 30 ans au bout du monde de Philippe Montillier

Lecture non retranscrite ici.

Retrouvez la chronique complète de Carnets d’éternité en cliquant ici 🙂

Conclusion de l’émission

Musique par Nordgroove de Fugue

L’émission se termine. Merci d’avoir écouté jusqu’au bout cet épisode zéro. On se retrouve le mois prochain avec un format plus long afin que mon invité ait le temps de s’exprimer.

En attendant, rejoignez-moi sur lavoyageotheque.com pour découvrir les derniers articles et télécharger mon guide en ligne : 50 astuces pour voyager pas cher en organisant vous-même votre voyage. Il est offert et vous recevrez ensuite toutes les nouveautés du blog directement dans votre messagerie, ainsi que des exclusivités réservées aux abonnés.

J’en profite pour remercier mes fidèles lecteurs de la première heure, ceux qui me suivent depuis le début de cette aventure. Car oui, tenir un blog puis diffuser un podcast, c’est une sacrée aventure pour moi. Un voyage en terres inconnues aussi passionnant qu’une escapade à l’autre bout de la terre.

Évadez-vous ! Lisez, voyagez !

Tchao vagabond ! À la prochaine.


Partager l'article
  • 61
  • 3
  •  
  •  
    64
    Partages
  •  
    64
    Partages
  • 61
  • 3
  •  
  •  

6 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.